21/08/2008

"Jeune fille" de Anne Wiazemsky

 

 

Jeune fille de A Miazemsky

Jeune fille

de Anne WIAZEMSKY

roman biographique - 211 p.

Editions FOLIO (4722) GALLIMARD

L'auteur :

anne_wiazemsky[1]

Petite-fille de François Mauriac, Anne Wiazemsky est née à Berlin le 14 mai 1947. D'abord actrice, elle épouse Jean-Luc Godard en 1967. Elle devient écrivain et publie un recueil de nouvelles "Des filles bien élevées" en 1988 pour lequel elle reçoit le Grand Prix de la Nouvelle de la Société des Gens de Lettres.

Suivent des romans :

- Mon beau navire - 1989

- Marimé - 1991

- Canines - 1993 - Prix Goncourt des Lycéens

- Une poignée de gens - 1998 - Prix de l'Académie française

- Aux quatre coins du monde - 2001

- Sept garçons - 2002

- Je m'appelle Elisabeth - 2004

- Jeune fille - 2007

Le thème :

Roman biographique, ce livre nous fait découvrir le monde du cinéma dans les années 60.

Anne, 18 ans, passe ses vacances avec le réalisateur Robert Bresson  qui lui, en a 64. Elle est engagée pour le film "Au hasard Balthazar". Il l'initiera au cinéma mais une étrange relation se noue entre les deux. Il est possessif à l'extrême, autoritaire et amoureux. Elle est impressionnée mais finit par se libérer de son emprise.

L'extrait :

"Le chef décorateur Pierre Charbonnier me désigna avec autorité une chaise vide entre lui et Ghislain Cloquet. En fait, il me tirait d'embarras et je me glissai entre les deux hommes. Non sans avoir eu la fugitive satisfaction de surprendre chez l'AUTRE une grimace de dépit.

A peine étais-je assise que les plaisanteries reprisrent de plus belle : pourquoi mon mentor m'avait-il libérée ? Lui avais-je déplu ? Etait-ce le début de ma disgrâce ? Ou, à l'inverse, le début d'une saine révolte de ma part ? J'appris que l'on me surnommait la "petite prisonnière" et que le comportement de Robert Bresson était fortement critiqué. Beaucoup jugeaient inadmissible sa volonté de déjeuner jour après jour à l'écart de l'équipe et de m'empêcher de me joindre à elle.

- Ca suffit, fichez-lui la paix ! tonna Pierre Charbonnier.  "

.....

Mon avis :

Une découverte du monde et des gens de cinéma, des metteurs en scène jusqu'au plus petit des éclairagistes.

1965 et l'esprit d'alors, les films, la presse, la mode, et la libération des femmes qui pointe le nez, ... réminiscences qui s'ajoutent à mes souvenirs personnels. Un livre que j'ai lu de bout en bout avec beaucoup d'intérêt, d'autant que l'analyse des caractères des principaux personnages est assez fine.

Les lecteurs qui ont eu 20 ans dans ces années-là apprécieront davantage sans doute.

C'est le premier livre de A. Wiazemsky que je lis et c'est une découverte.

Livresquement vôtre, le 11 août 2008

Commentaires

Bonjour Madame,
Je découvre votre site. Il me semble très intéressant. Avenant, aussi. C'est sûr, je reviendrai!

Cordialement,

Christine Jadoul

Écrit par : Christine Jadoul | 31/08/2008

Bonjour Madame,
Je découvre votre site. Il me semble très intéressant. Avenant, aussi. C'est sûr, je reviendrai!

Cordialement,

Christine Jadoul

Écrit par : Christine Jadoul | 31/08/2008

j'admire vos écrits et ne manquerai pas de repasser faire un tour par ici

Écrit par : implants capillaires | 17/02/2011

Les commentaires sont fermés.