30/08/2008

"Le parfum d'Adam" de Jean-Christophe RUFIN

Fiche de lecture - 28-02-2008

LE PARFUM D’ADAM

 Jean-Christophe RUFIN

 le parfum d'Adam

Roman - 540 pages

Edition Flammarion 2007

 

L’auteur :

rufin jean

Jean-Christophe RUFIN, né à Bourges (Cher) le 28 juin 1952, est voyageur, médecin, ,pionnier de l’action humanitaire « sans frontières », écrivain et diplomate. Il a été sollicité à plusieurs reprises pour mener des opérations secrètes, notamment dans le cadre de libération d’otages (en Afrique et dans les Balkans). Ancien directeur d’Action contre la faim, il est actuellement ambassadeur de France au Sénégal et en Gambie.
 « En créant une intrigue au croisement de la médecine et de l’espionnage, il explore deux mondes qu’il connaît de l’intérieur et qui ont de plus en plus de liens entre eux. Mais il utilise son expérience pour en faire une pure fiction, à la force narrative et descriptive peu commune. »

Essais :

- Le Piège humanitaire. Quand l'humanitaire remplace la guerre.

- L'Empire et les nouveaux barbares.

- La Dictature libérale.

- L'Aventure humanitaire.

- Géopolitique de la faim: Faim et responsabilité.

- Un léopard sur le garrot.

Romans :

- L'Abyssin -  1997. prix Goncourt du premier roman et le prix Méditerranée

- Sauver Ispahan -  1998.

- Les Causes perdues -  1999, prix Interallié 1999

- Rouge Brésil -  2001. Prix Goncourt 2001

- Globalia -  2004

- La Salamandre - 2005

- Parfum d'Adam -  2007

 

Le sujet :

Juliette est une jeune militante écologiste française qui se fait entraîner dans un commando pour libérer des animaux de laboratoire.

Une agence de renseignements privée « Providence » , aux USA, est chargée de l’affaire et recrute 2 anciens agents : Paul (devenu médecin) et Kerry (psychologue)

Du Cap Vert à la Pologne, du Colorado au Mexique, Le parfum d’Adam est un thriller planétaire haletant.

Mon avis :

J’ai beaucoup aimé ce thriller et retrouvé le souffle de Rufin. Comme dans ses romans précédents, on ne voyage pas seulement dans les paysages mais aussi dans l’âme humaine.

Quelques citations :

« On ne surveille que ce dont on a peur. »

« On n’a pas peur de ce qu’on ne peut pas imaginer. »

« Les grandes choses ne se font que dans la soumission aveugle, une fois passée la première illumination de la conversion. 

Livresquement vôtre, ce 30 août 2008.

Commentaires

Adam porte la référence du premier homme. Le parfum d’Adam pourrait être l’intitulé d’une marque de cosmétique, selon la mode des after shave et autres produits pour les hommes ! Il s’agit d’un autre parfum, le parfum de la mort qui plane tout au long de ce livre, la mort de l’humanité, du moins la plus horrible, celle des plus démunis.
Ce roman fait balader le lecteur des Etats-Unis en Pologne, mais aussi en France, au Brésil, au Cap Vert, en Autriche pour les besoins d’une enquête particulièrement délicate et qui met en jeu la vie d’un milliard d’hommes ! Ce livre commence par le vandalisme d’un laboratoire de recherche scientifique qui libère les animaux soumis à l’expérimentation. Mais la réflexion va plus loin que cette défense primaire des animaux à la Brigitte Bardot. L’auteur met en garde ses lecteurs contre les écolos ultras qui placent la Nature comme le principe suprême et l’homme comme prédateur de la nature. Ce qui en découle que pour sauver la terre qui ne pourra pas nourrir tous les hommes, il faudra éliminer les plus pauvres qui ont un taux trop important d’accroissement démographique !
Ce roman progresse comme une intrigue policière mais aussi procède d’un récit d’aventures avec fond humanitaire. De fréquents rebondissements accrochent le lecteur ; ils sont d’ailleurs nécessaires pour maintenir son attention tout au long de ces 530 pages !

Écrit par : didier | 03/09/2008

Les commentaires sont fermés.