17/09/2008

Les arbres se taisent de Francine BURLAUD

 

Les arbres se taisent

 

Les arbres se taisent

Francine BURLAUD

premier roman - 191 pages

Edition PLEINE PAGE

L'auteur :

Francine Burlaud

 

Francine BURLAUD est née au Malawi (Afrique) où elle a vécu une quinzaine d'années.

Agrégée de Lettres, elle enseigne et vit à Bordeaux.

Le thème :

"La Mélinière", un château du sud-ouest de la France, tenu, géré par des femmes.

- la châtelaine, qui y reçoit chaque été ses amis huppés et argentés

- sa fille, qui essaie de le rénover

- la vieille servante russe qui ne les quitte pas

Arrive Juliette Auriac. L'amie ?

Des hommes, souvent douteux, entourent ces quatre femmes. Qui sont-ils ? Quel rôle jouent-ils dans leur vie ?

Juliette et ses deux petites filles sont invitées à passer le weekend au château.

Juliette est retrouvée morte au pied de l'escalier intérieur d'une tour dégradée par le temps et pourtant condamnée. Crime ou suicide ?

L'extrait :

     (...)"Autour de la piscine, je l'écoutais parler de l'Afrique qu'il découvrait. Il observait les choses avec une franchise décomplexée : comme il ne devait rien à l'Afrique, il pouvait l'aimer et la rejeter avec une simplicité qui m'était interdite. Il prenait ce qu'elle offrait, l'accueillait avec une simplicité dont j'étais incapable. Aucun regret, aucun souvenir, aucune blessure ne faisait écran entre la réalité et lui. Le peu qu'il vit et sentit ces trois semaines-là, il le vécut avec une sérénité avide.

     Son regard interrogeait le mien. Il me posait des questions, je lui racontai mon Afrique, celle de mon enfance de petite-fille de colons. J'étais née avec les décolonialisations, j'avais vu les choses s'effondrer d'abord, se reconstruire ensuite, très vite, au bénéfice des mêmes et de quelques nouveaux, plus avides encore. J'avais été élevée après la décolonialisation comme une enfant de colons, dans une vie séparée de cette Afrique où ma couleur de peau et notre argent m'y donnaient des droits, sans jamais m'y faire sentir chez moi.

     L'époque la plus heureuse de mon enfance africaine correspondait à la plus chaotique de mon existence là-bas, qui précéda immédiatement mon retour en France. "                   p. 96

Mon avis :

Un petit roman entre le SO de la France et l'Afrique dans lequel Francine Burlaud entretient le souffle et le suspense.Trois parties qui nous amènent peu à peu à un dénouement inattendu. Petit roman noir où la psychologie des personnages complexes et les dénouements des situations sont décrits avec soin et finesse. 

Un premier roman bien maîtrisé et très prometteur.

Livresquement vôtre, ce mercredi 17 septembre 2008.

Commentaires

qui êtes-vous? qui êtes-vous?
merci pour ce commentaire sur les arbres.

Écrit par : burlaud | 02/10/2008

Francine Burlaud a le talent de ces grands romanciers: nous emmenés loin. La description des personnages est parfaite. Cette histoire m'a beaucoup touchée.

Écrit par : RICORDEL STEPHANIE | 08/10/2008

bravo . amicalement

Écrit par : moulet | 16/10/2012

Les commentaires sont fermés.