03/11/2008

La porte des Enfers de Laurent Gaudé

La porte des Enfers

La Porte des Enfers

de Laurent GAUDE

roman fantastique - 267 pages

Editions ACTES SUD 2008

L'auteur :

Laurent gaudé

 

Laurent Gaudé  est né le 6 juillet 1972 à Paris

Théâtre :

- Combats de possédés   Actes Sud - 1999

- Onysos le furieux    Actes Sud - 2000

- Pluie de cendres    Actes Sud - 2001

- Cendres sur les mains    Actes Sud - 2002

- Le Tigre bleu de l'Euphrate   Actes Sud - 2002

- Salina    Actes Sud - 2003

- Médée Kali    Actes Sud - 2003

- Les Sacrifiées    Actes Sud - 2004

- Sofia Douleur    Actes Sud - 2008

Romans

- Cris    Actes Sud - 2001

- La Mort du roi Tsongor    Actes Sud - 2002 ( Prix Goncourt des lycéens 2002 et Prix des Libraires 2003 )

- Le Soleil des Scorta    Actes Sud - 2004 ( Prix Goncourt 2004 et Prix Jean Giono 2004 )

- Eldorado    Actes Sud - 2006

- La Porte des Enfers    Actes Sud - 2008

Nouvelles

- Dans la nuit Mozambique 2007

Le thème :

Laurent Gaudé fait voyager un père dans le royaume des morts.

Un jour, Pippo, un enfant, est tué par une balle perdue lors d'un combat de rues entre bandes rivales. La mère devient folle de chagrin et le père se battra jusqu'à l'impossible pour retrouver son fils vivant.

Les extraits :

p.101 - "D'un coup Giuliana se leva. Elle allait et venait d'une pièce à l'autre, sans empressement ni émotion, avec juste la détermination résignée qui donnait à chaque geste qu'elle faisait le poids de la volonté.

   "Giuliana" dit-il en l'appelant doucement car sa froideur lui faisait peur.

   Elle s'arrêta entre deux chambres et lui dit :  

   "J'aurais lavé ta chemise. Je voulais que l'eau de la baignoire soit rouge de sang pour pouvoir tremper mes mains dedans. Mais tu n'as rien fait, Matteo. Tu reviens ici et tu n'as rien apporté avec toi."  

   Il savait bien qu'il n'y avait rien à répondre. Il avait promis de tuer un homme et il ne l'avait pas fait. Mais il ne voulait pas qu'elle le regarde ainsi, avec cet air de dégoût révulsé.

   "Giuliana", répéta-t-il pour lui dire de venir, que tout pouvait encore continuer, qu'il trouverait un moyen. Elle ne le laissa pas le regarder avec tendresse. Elle dit d'une voix dure :

   "Il y aura ça entre nous, Matteo. Jusqu'au bout de notre vie. Ce que tu n'as pas fait ."

   Puis, sans hésiter, elle alla dans la chambre à coucher et tira de dessous le lit une valise .... "

p. 161   "Les compagnons se rassirent avec patience. Ils l'entendirent ouvrir des bocaux, tirer des tiroirs, allumer des machines à moudre, à écraser, à mixer. Il s'agita come un alchimiste sur le point de trouver la pierre philosophale, puis, au bout de dix bonnes minutes, revint avec un petit plateau rond sur lequel étaient disposées deux tasses à café. Le parfum qui en émanait était étrange - un mélange de liqueur douceâtre et d'amertume. On croyait reconnaître mille saveurs, le jasmin, le myrte, le citron, mais comme si chacune d'elles était mêlée à une odeur de brûlé. Matteo regarda dans la tasse : le café était rouge.

   "Un café pour la mort, dit Garibaldo d'une voix grave. Qu'il vous tienne éveillés jusque dans l'Au-Delà."

p.227   "Je n'ai pas pu, mon père, pardonne-moi. C'est pour cela que je roule aujourd'hui, à toute vitesse, sur la route de Bari. C'est pour cela que j'ai la chemise encore pleine du sang de ce porc de Cullaccio. J'ai décidé de l'écrire cette lettre. Il m'a fallu trois ans. Je n'avais pas la force avant. Pardonne-moi. Trois ans. Mais je roule maintenant. Plus rien ne peut m'arrêter, mon père. (...) J'ai déjà perdu trop de temps."

p.242   "Ma mère. Giuliana. C'est vers toi que je roule. J'ai mis du temps à le comprendre. J'ai mis du temps à retrouver ta trace. (...) Ma mère, je roule vers toi qui ne sais pas que tu m'attends depuis tout ce temps. "

 

Mon avis :

La littérature fantastique n'est pas dans mes lectures favorites. J'ai lu ce roman après un "petit déjeuner lecture" auquel j'assistais et avant un atelier d'écriture sur le thème fantastique. J'ai pourtant pris beaucoup de plaisir à lire ce livre de Laurent Gaudé. J'ai préféré son "Soleil de Scorta" mais ici c'est un tout autre genre.

Pour ceux qui aiment le fantastique, vous serez servis ! Cette descente et ces déambulations aux Enfers vous plairont à coup sûr !

Livresquement vôtre,

Miserere de J.-CH. Grangé

miserere_p[1]

Miserere

de Jean-Christophe GRANGE

roman fantastique - 524 pages

Editions ALBIN MICHEL 2008

L'auteur :

Jean-Christophe Grangé

Jean-Christophe Grangé est né le 15 juillet 1961 à Paris. Il est l'un des rares écrivains français dans le domaine du thriller à s'être fait un nom aux États-Unis.

Après une maîtrise de lettres à la Sorbonne, Jean-Christophe Grangé devient rédacteur publicitaire, puis travaille pour une agence de presse.

 A partir de 1989, il parcourt le globe pour réaliser ses premiers reportages, travaillant pour des journaux et magazines variés et internationaux, parmi lesquels Paris Match ou le Sunday Times.

Devenu journaliste free-lance, il fonde sa propre agence, L & G, et finance lui-même ses expéditions aux quatre coins du monde. Ces reportages lui permettent de récolter au passage les plus importantes consécrations de la profession, le prix Reuter et le prix World Press.

 En 1994, il entame sa carrière littéraire . Traduits en 18 langues, les romans de celui que l'on surnomme le 'Stephen King français' se sont déjà vendus à plus d'un million d'exemplaires.

Jean-Christophe Grangé, auteur prolifique, semble avoir trouvé la clé du succès. Il est un des rares écrivains français dans le domaine du thriller à s’être fait un nom au Etats-Unis

Bibliographie:

- Le Vol des cigognes     Albin Michel - 1994

- Les Rivières pourpres      Albin Michel - 1998.

- Le Concile de Pierre      Albin Michel - 2000

- L'Empire des loups      Albin Michel - 2003

- La Ligne noire      Albin Michel - 2004

- Le Serment des limbes      Albin Michel - 2007

- Miserere      Albin Michel - 2008

Le thème :

Le thème :

L'extrait :

Mon avis :

23:06 Écrit par Mamylectrice dans Romans | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |