10/04/2009

"Le tombeau d'étoiles de Maxence FERMINE

 

 

Le tombeau d'étoiles

de Maxence FERMINE

roman - 220 pages

Editions : ALBIN MICHEL

le tombeau d'étoiles

 

L'auteur : 

biographie et bibliographie : voir prédemment (06 - 04 - 2009)

Le thème :

Au soir de sa vie, un homme retrace le long chemin parcouru et les événements de sa vie. Son enfance, sa jeunesse, la guerre, son amour pour Eléonore, ... jusqu'au drame.

Dans ce roman inspiré de faits réels, sensible et envoûtant, La Savoie occupée (guerre 40-45) est au centre de cette histoire de vengeance et d'amour.

L'extrait :

p. 157

      "Lorsqu'il eut terminé son récit, Julien Roche ferma les yeux et se prit la tête à deux mains, comme s'il éprouvait une grande fatigue, une infinie lassitude. Puis il se mit à pleurer ainsi que pleurent les petits enfants sur le ventre de leur mère. Des gémissement sans fin, et moi je restais là comme un idiot à ne pas savoir s'il fallait le consoler on non, parce que c'était une tristesse qui ne se partageait pas. Je compris alors qu'il n'était plus le même. Parfois, raconter ce qu'on vient de vivre, se laisser entraîner dans les recoins de l'âme, peut vous assassiner plus sûrement qu'un coup de fusil."

p. 206

     "J'aurais voulu dire que je les ai aimés comme je n'ai jamais aimé personne. Que sans eux je ne suis rien. Qu'un homme seul est un homme condamné. Mais il fallait le leur dire avant qu'ils partent. On ne dit jamais les mots qu'il faudrait à ceux qui nous entourent. Par pudeur, bêtise ou faiblesse. Après, règne le silence du trop tard. Irrémédiablement. Quand je suis seul devant mes mots, je sens parfois leur souffle par-dessu mon épaule, comme une brise légère chargée de senteurs perdues et de parfums oubliés. Alors je sais qu'ils me regardent et qu'ils me jugent."

Mon avis :

Un roman fort, émouvant où le narrateur nous confie les erreurs qu'il a commises, qui n'ont jamais été ni connues ni punies mais qui ont fini par le rattraper au soir de sa vie. Sous la plume de Maxence FERMINE, le style et l'analyse sont superbes !

A lire !

Livresquement vôtre,

Commentaires

C'est pas mal, mais il a déjà fait mieux Un tombeau pour des étoiles ! Des héros-étoiles broyés par les aléas de la guerre ! L’anéantissement des héros qui avaient tout pour briller au firmament.
Maxence Fermine a enchanté le lecteur avec Neige et tout le bonheur du haïku japonais et aussi avec Tango Massaï et l’envoûtement africain. Il revient avec des drames de la guerre 40;
.
Oui, cela se passe en France, dans le maquis durant la guerre 40 mais tout le vingtième siècle est visité. Non, ce n’est pas un récit d’exploits de la résistance quoique les héros y soient confrontés. C’est la vie durant l’occupation avec ses drames, c’est l’amour aux occasions manquées, c’est le cheminement de gens sans histoires dans le monde paysan. Didier Vandoeuvre en est le personnage principal, un anti-héros attachant que l’on voudrait quand même plus convaincant. L’intrigue se développe mais on en devine trop facilement le déroulement. Heureusement que l’auteur maintient l’intérêt du lecteur grâce à quelques rebondissements.
Il y a toujours un zeste de poésie dans les écrits de Maxence Fermine, peut-être moins ici, le sujet ne s’y prêtant guère. On ressent l’amour de l’auteur pour la Haute-Savoie où il habite actuellement ; cela nous vaut quelques descriptions particulièrement bien léchées. Mais il y a aussi des images par trop banales, indignes de cet auteur qui nous avait habitués à plus de créativité.

Écrit par : Didier D'HALLUIN | 14/04/2009

Salut Didier ! C'est vrai ! Il a écrit mieux !
Mais après "Les carnets de Guerre de .." , celui-ci est meilleur. J'attends le suivant quand même.

Écrit par : Jo | 16/04/2009

Les commentaires sont fermés.